Comment investir dans les SCPI pour diversifier son portefeuille immobilier

Investir dans l’immobilier est une démarche qui peut s’avérer périlleuse, du fait de l’importance du capital à mobiliser et des risques que cela implique. Cependant, une option existe pour diversifier votre portefeuille immobilier sans pour autant y investir une somme considérable : les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI).

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est un véhicule d’investissement qui permet d’acheter des parts dans un portefeuille d’actifs immobiliers gérés par une société de gestion. Les SCPI sont particulièrement intéressantes pour diversifier son portefeuille immobilier, car elles permettent d’accéder à un large éventail de biens immobiliers, tout en bénéficiant de la gestion professionnelle du patrimoine immobilier.

L’investisseur devient ainsi associé et perçoit des revenus proportionnels à sa part dans le capital de la SCPI. Ces revenus proviennent des loyers perçus par la société de gestion, qui les redistribue aux associés.

Les avantages de l’investissement en SCPI

Investir dans une SCPI présente de nombreux avantages. Premier point, et non des moindres, la diversification. En investissant dans une SCPI, vous accédez à un large éventail d’actifs immobiliers, ce qui permet de diluer le risque.

Deuxième avantage, l’absence de gestion. La société de gestion s’occupe de tout : recherche et acquisition des biens, gestion des locataires, entretien des biens, etc. Vous n’avez qu’à attendre que les revenus tombent dans votre compte.

Enfin, troisième avantage, le ticket d’entrée est souvent très accessible. Cela permet d’investir dans l’immobilier sans avoir à débourser une somme importante, ce qui est idéal pour les petits budgets.

Comment investir dans une SCPI ?

Il existe plusieurs manières d’investir dans une SCPI. Vous pouvez acheter des parts en direct auprès de la société de gestion, ou bien passer par un contrat d’assurance-vie. Dans ce dernier cas, les parts de SCPI sont intégrées à votre contrat d’assurance-vie, et les revenus générés sont versés sur votre compte.

Autre possibilité : utiliser le crédit. En effet, il est possible d’emprunter pour acheter des parts de SCPI. C’est une stratégie intéressante, car les intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus fonciers générés par les parts de SCPI, ce qui peut permettre de réduire votre imposition.

Choisir la bonne SCPI

Il existe une multitude de SCPI, chacune ayant ses propres caractéristiques : secteur d’activité, zone géographique, type de biens immobiliers, etc. Il est donc important de bien choisir sa SCPI, en fonction de ses objectifs et de son profil d’investisseur.

Pour cela, plusieurs critères sont à prendre en compte : le rendement de la SCPI, sa capitalisation (c’est-à-dire le montant total des parts en circulation), la qualité de la société de gestion, le taux d’occupation financier (TOF), etc.

Risques et précautions à prendre

Investir dans une SCPI n’est pas sans risque. Le principal risque est la fluctuation des revenus, qui peuvent varier en fonction de la conjoncture économique et de la situation du marché immobilier.

Autre risque : la liquidité. En effet, il n’est pas toujours facile de revendre ses parts de SCPI, car la demande peut être faible. Il est donc important de bien réfléchir avant d’investir, et de considérer cet investissement comme un placement à long terme.

Enfin, dernier risque : la défaillance de la société de gestion. Pour minimiser ce risque, il est recommandé de choisir une société de gestion réputée et solide financièrement.

L’alternative des foncières cotées

Un autre moyen d’investir dans l’immobilier sans acheter directement des biens est de passer par les sociétés foncières cotées. Les foncières cotées sont des entreprises qui possèdent, gèrent et louent des biens immobiliers. Elles sont cotées en bourse, ce qui permet aux investisseurs d’acheter et de vendre leurs actions en toute simplicité.

Opter pour les foncières cotées présente de nombreux avantages. En termes de diversification, elles permettent à l’investisseur d’accéder à un large éventail de biens immobiliers, allant des centres commerciaux aux bureaux, en passant par les logements ou encore les entrepôts.

Un autre attrait des foncières cotées est leur liquidité. Contrairement aux parts de SCPI, les actions de foncières cotées peuvent être vendues à tout moment sur le marché boursier. Cela peut s’avérer pratique en cas de besoin de liquidités.

Cependant, il est bon de noter que l’investissement dans les foncières cotées comporte également des risques. Le principal risque est lié à la volatilité du marché boursier, qui peut engendrer des fluctuations importantes du prix des actions.

Le rôle de l’assurance vie dans l’investissement SCPI

L’investissement en SCPI peut également être réalisé à travers un contrat d’assurance-vie. L’assurance-vie est en effet un excellent véhicule pour investir dans l’immobilier via les SCPI. Il convient cependant de noter que tous les contrats d’assurance-vie ne proposent pas cette option, il est donc nécessaire de se renseigner auprès de son assureur.

Investir en SCPI via une assurance-vie permet de bénéficier d’une fiscalité avantageuse. En effet, les revenus générés par les parts de SCPI sont intégrés aux intérêts du contrat d’assurance-vie et bénéficient ainsi du cadre fiscal de l’assurance-vie.

Par ailleurs, l’assurance-vie offre une grande souplesse en termes de gestion de l’investissement. L’investisseur peut ainsi arbitrer ses placements, c’est-à-dire modifier la répartition de son épargne entre les différents supports d’investissement proposés par le contrat (fonds en euros, unités de compte, SCPI, etc.).

Conclusion

L’investissement dans les SCPI est une option intéressante pour diversifier son portefeuille immobilier. Que cela soit en direct, par le biais d’un contrat d’assurance-vie ou même via un crédit, les SCPI permettent d’accéder à un large éventail de biens immobiliers avec un ticket d’entrée relativement faible.

Cependant, comme tout investissement, celui en SCPI comporte des risques. Il est donc crucial de se renseigner, de bien choisir sa SCPI en fonction de ses objectifs et de son profil d’investisseur, et de considérer cet investissement comme un placement à long terme. Les investisseurs qui prennent le temps de comprendre les mécanismes des SCPI et d’analyser le marché immobilier ont toutes les chances de réaliser un bon investissement. Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter un conseiller en gestion de patrimoine qui pourra vous accompagner dans vos démarches d’investissement immobilier.

En somme, les SCPI constituent une option de choix pour investir dans l’immobilier, tout en diversifiant son portefeuille et en bénéficiant de l’expertise et de la gestion professionnelle d’une société de gestion.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés